Cours particuliers et collectifs, stages et spectacles de danse + couverture photographique d'évènements (mariages, défilés, galas...)
*PROGRAMME*
Cours/Soirées
(à Strasbourg)
Stages/Séjours
(France/étranger)
Album souvenirs
(depuis 1997)
***PROFESSEURS***
Collège Swing
***SPECTACLE***
Cie Abon'Danse
***PHOTOGRAPHE***
(évènementiel/mariage)
*BOUTIQUE*
***CONTACT***
Cinéma et films sur le lindy-hop et le swing


Les danseurs professionnels ont utilisé le Lindy-hop pour faire des exhibitions destinées au public blanc de Broadway et dans des boites comme le Cotton Club.

Par exemple, pour vous donner une idée, il faut absolument voir le passage dansant le plus sauvage jamais égalé à ce jour : regardez le film "Hellzapoppin" de H.C. Potter (1941) Avec : Ole Olsen, Chic Johnson, Martha Raye, Hugh Herbert, Jane Frazee... et réjouissez vous durant ces 2 minutes 25 secondes de la virtuosité des prodigieux Whitey's Lindy Hoppers (William Downes et Micky Jones, Billy Ricker et Norma Miller, Al Minns et Willa Mae Ricker, Frankie Manning et Ann Johnson) !
A voir absolument cette séquence culte du lindy hop : Hellzapoppin (dailymotion) ou Lindy Hop (youtube).
L'histoire d'Hellzapoppin : au cours d'un tournage, le réalisateur interrompt les prises de vues, car le film n'a pas de sens. Il lui manque une histoire d'amour. Jeff, le scénariste, se met au travail et laisse alors libre cours à son imagination. Parallèlement, Ole et Chic, les vedettes de la revue Hellzapoppin, font tout leur possible pour saboter le spectacle pour lequel le régisseur cherche un commanditaire. Commentaires : Un classique du film burlesque et aussi un des films les plus drôles de l'histoire du cinéma.

Néanmoins, notre film fétish reste: Collège Swing

Autres films à voir : Cotton Club - Swing Kids - Malcomix - Stompin’ At The Savoy - Kansas City


  • Cotton Club
    de Francis Ford Coppola (1984 / 127 mn)
    Avec Richard Gere, Nicolas Cage, Gregory Hines et Diane Lane.
    A Harlem, pendant la prohibition, un trompettiste sauve la vie d'un gangster et s'implique dans les activités des criminels newyorkais. En filigrane, c'est la vie du Cotton Club de Harlem qui défile : sa musique, son public, les grands orchestres d'Ellington et de Calloway, le danseur Bojangles Robinson et les plus belles filles de Harlem. Les bouchons de champagne claquent comme des coups de revolver et les paillettes ne font que masquer les problèmes raciaux et les affres d'une société ravagée par la crise économique.

Le Cotton Club

Haut de page

  • Swing Kids
    de Thomas Carter (1992 / 1h52).
    Avec robert Sean Léonard (le Cercle des Poètes disparus), Christian Bale (l'Empire du Soleil), Frank Whaley et Barbara Hershey.
    Un bonne fiction sans grand intérêt cinématographique mis à part la musique et les scènes de Lindy-Hop.
    Nous sommes en 1939 et l'Allemagne nazie a déclaré la guerre à la liberté, cherchant à initier toute la jeunesse à l'idéologie. Mais un groupe de jeunes se rebelle par le biais de la musique américaine : leur musique est le swing et leur nom "les Swing Kids". Il leur faudra néanmoins choisir leur destin : le swing ou la loyauté au troisième Reich ?

Swing Kids début - Swing Kids - La fille en rouge la fille en rouge

Swing Kids

Haut de page

  • Malcomix
    de Spike Lee (1993)
    Avec Denzel Washington, Spike Lee, Angela Bassett, Al Freeman Jr., Delroy Lindo
    Chorégraphie : Otis Sallid et Ryan François et Frankie Manning comme conseiller
    De son enfance à Omaha jusqu'à sa mort à New York le 21 février 1965, la vie du petit Malcolm, dit Malcom X, le leader charismatique et controversé des Black Muslims, qui après une jeunesse délinquante combattit jusqu'à son assassinat (au cours d'une conférence publique) pour l'égalité de ses "frères" noirs américains. Leader d'opinion de la population noire américaine, il prônait la violence comme unique moyen de lutter contre la ségrégation raciale.
    Il s'agit de la vie de la vie de Malcom X, militant noir radical.
    Les premières scènes représentent le Lindy Hop et évoquent l'ambiance de Harlem et des soirées du club Roseland de Manhattan.

 

Haut de page

  • Stompin’ At The Savoy
    Tiré du livre "Savoy Ballroom" de Norma Miller (1992 / 1h37)
    avec Lynn Whitfield (Esther), Vanessa Williams (Pauline), Jasmine Guy (Alice), Vanessa Bell Calloway (Dorothy)...
    Chorégraphie : Norma Miller de la troupe des Whitey's Lindy Hoppers
    L'histoire concerne la survie économique de quatre jeunes femmes désirant réaliser leurs rêves à la fin de la "Harlem Renaissance" à New York à la fin des années 30. Après leur travail elles se retrouvent au Savoy Ballroom.

 

Haut de page

  • Kansas City
    de Robert Altman (1996 / 116 mn)
    Avec Jennifer Jason Leigh, Miranda Richardson et Harry Belafonte.
    En prenant pour alibi une sombre histoire d'enlèvement sur fond de magouilles politiques, Altman recrée le Kansas City de 1934, sa gare, ses rues, son quartier réservé et le Hey Hey Club. Il engage 21 musiciens de jazz moderne (James Carter, Joshua Redman, Nicholas Payton, Geri Allen ...) qui s'amusent à jouer les légendes d'autrefois et à refaire les batailles musicales de l'époque (Lester Young contre Coleman Hawkins) ... et donnent le meilleur d'eux-mêmes entre fiction et réalité. A noter que les extraordinaires prises musicales ont été réunies dans leur intégralité dans un second film de 55 minutes intitulé Kansas City ' 34.

 

© Copyright 2001 - Collège Swing - p.434
____________________________________
Haut de page
Haut de page
________________
________________
Page suivanteSens
de la visite

Page précédente ________________