Cours particuliers et collectifs, stages et spectacles de danse + couverture photographique d'évènements (mariages, défilés, galas...)
*PROGRAMME*
Cours/Soirées
(à Strasbourg)
Stages/Séjours
(France/étranger)
Album souvenirs
(depuis 1997)
***PROFESSEURS***
Collège Swing
***SPECTACLE***
Cie Abon'Danse
***PHOTOGRAPHE***
(évènementiel/mariage)
*BOUTIQUE*
***CONTACT***
La musique tango
Carlos GARDEL - Juan CEDRON - Astor PIAZZOLLA

Musicalement, le Tango se caractérise surtout par son rythme très accentué et par le développement du thème. La mélodie, elle, évite les grands intervalles et sert avant tout à illustrer le texte.

Avec son parolier Pascal Contursi, Carlos GARDEL est l'inventeur du Tango chanté. Avant Gardel, les chansons existaient déjà, mais il n'y avait pas de façon précisément déterminée pour les chanter. Gardel donne au Tango son propre phrasé. Il créé une manière de dire le Tango, de respirer le Tango, des techniques qui sont enseignées aujourd'hui encore dans les écoles de chant. Il ouvre aussi les portes de sa musique aux grands poètes populaires en reprenant leurs oeuvres sur scène.


Pour écouter VOLVER
interprété par Carlos GARDEL,
cliquez
sur la pochette du disque:
************************

*
Pour écouter VOLVER, cliquez ici
*
Carlos GARDEL, compositeur interprète argentin d'origine française (né en 1890 à Toulouse, mort en 1935 en Colombie) est celui qui a polularisé le tango dans le monde entier.
************************

Le Tango ne se contente pas de raconter des histoires ou de faire chavirer les cœurs sur la piste de danse. Il existe aussi musicalement dans des versions purement instrumentales. Cette particularité en fait l'acte culturel le plus innovant et le plus authentique de toute l'Amérique du Sud. Les premiers instruments utilisés étaient la flûte, la harpe et le violon. Ils sont rapidement détrônés par le bandonéon. C'est la respiration de cet instrument proche de l'accordéon, inventé par l'Allemand Hanz Band, qui donne au Tango ce son unique qui ressemble tant à une complainte. Les adeptes du bandonéon privilégient toujours les vieux bandonéons importés d'Allemagne. Les nouveaux, de pauvres copies, disent-ils n'ont pas d'âme.

"Avec les changements d'instruments, la mélodie et la manière de danser ont évolué. Au départ, il y avait peu d'instruments. Les pas du Tango étaient petits, courts, restreints. Quand le bandonéon et les autres instruments ont étiré la mélodie, le danseur a aussi étiré ses jambes."

Dardo CABRERA
professeur de Tango


Paris sera l'exil choise par de nombreux artistes à une époque où l'Argentine traverse une période chaotique. Juan CEDRON s'y installe dès 1974 avant que la junte du général VIDELA prenne le pouvoir en 1976. Comme Duke Ellington en Swing, la musique de Juan CEDRON est conçu pour que l'on danse dessus :

" Même si des pièces sont davantage conçues pour être écoutées, il n'y a pas de tango sans danse."

" Il y a trois choses dans le tango : la danse, la musique et la poésie. On ne peut les dissocier."

" Lorsque je chante, je constate que les gens jouent avec ma voix. Je retiens la phrase... ils retiennent leurs pas. C'est extraordinaire."

Juan CEDRON
chanteur, guitariste, compositeur né en 1963
créateur du "Cuarteto Cedron" et du grand orchestre "La Tipica"


Dans les années 1970, alors qu'il s'était éxilé à Paris, Astor PIAZZOLA a déclaré : " ... pour bien jouer le Tango, il faut vivre à Buenos Aires." Auteur de musiques de films, inventeur du concept "nuevo tango", PIAZZOLLA a apporté beaucoup de choses. Le problème, c'est qu'il a raconté beaucoup de bétises avant de décéder en 1994, par exemple : "si les gens veulent une musique pour danser, qu'ils dansent le cha-cha-cha !"

© Copyright 2001 - Collège Swing - p.452
____________________________________
Haut de page
Haut de page
__________________
__________________
Page suivanteSens
de la visite

__________________